Réforme 2019 du DSCG – Tout ce qu’il faut savoir

RÉFORME DU DSCG : CE QU’IL FAUT SAVOIR

C’est dès la rentrée de septembre 2019 qu’entre en vigueur la réforme des examens de la filière expertise comptable. Nous avions précédemment évoqué la réforme du DCG, mais qu’en est-il du DSCG, seconde étape de la voie royale de l’expertise comptable ?

Pourquoi une réforme du DSCG

Tout comme le DCG, le diplôme du DSCG connaît une réforme, en vigueur dès la session 2020. De niveau master, le DSCG est un diplôme ouvrant de nombreuses opportunités professionnelles à son titulaire, il se doit donc de correspondre au plus près aux exigences et aux évolutions de la profession de comptable. C’est dans cette optique qu’il a été décidé d’opérer une réforme de son contenu. Exigeant déjà de solides connaissances dans le domaine de la comptabilité et de la gestion, son programme a ainsi été revu afin d’approfondir plusieurs matières, dont certaines déjà étudiées dans le programme du DCG, mais également pour permettre aux candidats de maîtriser certaines compétences essentielles, comme la synthèse ou la conceptualisation.

L’objectif de cette réforme est, pour résumé, de préparer au mieux les candidats au monde du travail et aux demandes d’un secteur en évolution.

DSCG : les principaux changements

Comme dans le cas du DCG, l’actualisation des programmes est l’un des principaux objectifs de la réforme du DSCG. Sur les 7 UE composant le programme du diplôme, 3 ont connu des changements majeurs : l’UE2 Finance, l’UE5 Management des systèmes d’information et l’UE6, jusqu’ici connue sous l’appellation Grand oral, aujourd’hui rebaptisée Anglais des affaires.

Dans le cas de l’UE2, ces changements se traduisent par une modification du programme de sorte à intégrer la montée en puissance du numérique dans le secteur de la comptabilité, ainsi que l’impact de la crise de 2008 sur la réglementation financière. Concernant l’UE5, elle connaît un sérieux rafraîchissement, visant à refléter les changements des systèmes d’information survenus ces dernières années. Encore une fois, en vue de coller au plus près aux évolutions passées et futures du secteur comptable. Ensuite, comme l’indique le nouveau nom de l’UE6, la place de l’anglais dans le programme du DSCG a été revue à la hausse. Désormais dédiée exclusivement à l’anglais des affaires, l’UE6 permet aux candidats de confirmer leurs compétences linguistiques à l’oral.

Pour finir, les UE1 Gestion juridique fiscale et sociale et UE4 Comptabilité et audit connaissent quelques changements mineurs. L’UE1 se voit ainsi actualisée en fonction des évolutions législatives, alors que le contenu de l’UE4 a été retravaillé, de façon à différencier son positionnement par rapport à l’UE2.

L’UE 7 en détails

Rebaptisée Mémoire, l’UE7, anciennement Relations professionnelles, demande aux candidats au DSCG de justifier de leur aptitude à rédiger un mémoire faisant suite à une expérience professionnelle, ou un stage de 16 semaines.

Pour cela, il leur faut penser à une problématique liée aux besoins de l’entreprise ou du cabinet, puis opérer un travail de recherche académique, afin de répondre à la question posée. Pour ce faire, il est attendu des candidats de procéder de plusieurs manières et d’utiliser différentes méthodes de recherche : études de cas, questionnaires, etc. Cet exercice, qui demande une bonne dose de réflexion, est extrêmement utile pour la suite de leur carrière, leur permettant non seulement de présenter leurs résultats, mais également d’identifier de possibles recommandations, répondant à la problématique choisie. Une méthode de travail qui s’avérera également utile en milieu professionnel.

Concernant le DSCG, la réforme n’impacte pas la session d’octobre 2019 mais celle d’octobre 2020. Les UE connaîtront ainsi quelques modifications :

  • UE 1 – Gestion juridique, fiscale et sociale : Des ajouts vont être faits mais pas de changements profonds de structure
  • UE 2 – Finance : L’UE va connaître une modification profonde.
  • UE 3 – Management et contrôle de gestion : Un module marketing va être ajouté.
  • UE 4 – Comptabilité et audit : les normes IFRS seront plus développées.
  • UE 5 – Management des systèmes d’information : Une restructuration est prévue ainsi que des ajouts en phase avec la numérisation et la digitalisation des entreprises.
  • UE 6 – Anglais des affaires : L’épreuve change et ne sera plus qu’une épreuve d’anglais orale. Les contenus en économie seront abandonnés.
  • UE 7 – Mémoire : L’UE change de nom.