Réforme 2019 du DCG – Tout ce qu’il faut savoir

La réforme du DCG se met en place

L’arrêté qui devait finaliser la réforme du DCG pour la rentrée de septembre 2019 et la session d’examen 2020 est enfin paru. Signé le 13 février 2019, il n’a été publié qu’au Bulletin officiel du 27 juin. Sans surprise, toutes les matières ont désormais le même poids (coefficient 1) dans la note finale même si la durée des épreuves reste fixée à 4 heures pour les anciennes matières à coefficient 1.5. La durée de validité des notes est limitée à 8 sessions maximum à compter de juin 2019, y compris pour ceux qui ont déjà passé une partie des épreuves avant l’entrée en vigueur du nouvel arrêté.

Le programme des matières de DCG est réorganisé par compétences attendues et de nouvelles notions apparaissent alors que d’autres disparaissent du programme. Dès la rentrée de septembre 2019, il s’agira d’acheter des manuels à jour du nouveau programme.

Retrouve la liste d’achat des manuels DCG 2019-2020 à jour de la réforme.

La durée de validité des UE du DCG

Les notes obtenues au diplôme de comptabilité et de gestion du DCG ne sont plus acquises à vie. Les candidats ont désormais 8 sessions consécutives c’est-à-dire 8 années pour obtenir leur diplôme. Au-delà de cette date, les notes sont perdues et il faudra repasser les épreuves du DCG.

De la même manière, les candidats titulaires de notes du DCG acquises avant la session 2020, peuvent conserver ces notes jusqu’en 2027, c’est à dire un minimum de 8 sessions depuis leur obtention.

C’est valable pour les notes supérieures à la moyenne mais également pour toutes les notes non éliminatoires que le candidat pourrait souhaiter reporter.

Dans tous les cas, la réinscription à une épreuve, même suivie d’une absence, annule la possibilité de reporter la note antérieure.

 

Les coefficients et la durée des épreuves et des enseignements de DCG

L’arrêté paru fin juin 2019 supprime les coefficients 1.5 pour les épreuves dont la durée de l’examen était de 4 heures. La durée de l’examen et le nombre d’heures de préparation ne sont pas modifiés pour ces matières.

Le nombre d’heures de préparation reste fixé à 200 heures malgré la suppression du coefficient.

Deux épreuves bénéficient d’une durée de préparation différente des 150 heures de préparation initiales. Ce sont les épreuves de comptabilité et de comptabilité approfondie qui se voient attribuer 20 heures de préparation supplémentaires.

Le programme de DCG applicable dès la rentrée de septembre 2019

Le programme des matières de DCG est modifié sur de très nombreux points. Tantôt, il s’agit d’une simple mise à jour, tantôt la modification est plus importante. L’objectif est d’adapter le programme aux nouvelles pratiques et aux besoins des cabinets d’expertise comptable. De nombreuses notions sont précisées.

Le programme de DCG fait aussi l’objet d’une présentation par compétences attendues du candidat.

Enfin, des sujets tels que l’économie sociale et solidaire, l’environnement numérique des cabinets ou encore la programmation sur un tableur font leur apparition. Certaines notions telles que la consolidation des comptes sortent du DCG pour apparaître uniquement dans le programme de DSCG.

Tous ces éléments font qu’il est indispensable d’utiliser des supports de cours et des ouvrages à jour de la réforme.

 

Le nouveau contenu du rapport de stage de DCG

Jusqu’à présent, le rapport de stage devait contenir une présentation de l’activité de l’organisation et une partie structurée de 40 pages maximum. Il était parfois conseillé d’intégrer des captures d’écran du logiciel utilisé en stage.

La partie structurée est désormais limitée à 30 pages maximum, même s’il s’agit toujours de développer un sujet, directement en rapport avec les observations effectuées pendant le stage.

À la première partie de présentation de l’activité de l’organisation s’ajoute une sous-partie de 6 pages maximum. Le candidat doit présenter et analyser un processus auquel il a participé, en présentant son intérêt et en justifiant la mobilisation de logiciels professionnels ou d’une base de données.

Toutes ces nouveautés doivent encourager les candidats à se faire accompagner par des formateurs capables de les orienter au mieux.

 

Les modifications par Unités d’Enseignement

Les UE connaissent toutes quelques changements, de forme ou de fond. Voici la liste des principaux changements par UE :

  • UE 1 – Fondamentaux du droit : Le nom a changé et l’UE a connu quelques allègements mineurs.
  • UE 2 – Droit des sociétés et des groupements d’affaires : Les aspects relatifs à l’Économie Sociale et Solidaire et la prévention des difficultés des entreprises ont été ajoutés.
  • UE 3 – Droit social : L’UE connaît une restructuration et quelques changements mineurs
  • UE 4 – Droit Fiscal : L’UE connaît une restructuration et quelques changements mineurs
  • UE 5 – Économie contemporaine : le module concernant “l’histoire des faits économiques” a été supprimé du programme. Le programme est également restructuré.
  • UE 6 – Finance d’entreprise : le module concernant la “finance de marché” a été supprimé.
  • UE 7 – Management : L’UE connaît une restructuration et des ajouts en phase avec l’actualité.
  • UE 8 – Système d’information de gestion : L’UE connaît une restructuration et des ajouts en phase avec la digitalisation des entreprises.
  • UE 9 – Comptabilité : L’utilisation d’un PGI a été ajoutée.
  • UE 10 – Comptabilité approfondie : Le module concernant “l’introduction” à l’audit a été supprimé.
  • UE 11 – Contrôle de gestion : Le module concernant “la trésorerie” a été supprimé.
  • UE 12 – Anglais des affaires : Les thèmes traités connaissent un changement significatif. Les thèmes abordés concernent l’entreprise et les questions d’économie, à travers différentes thématiques telles que l’organisation d’une entreprise ou la révolution numérique, mais également la mondialisation ou les pays émergents.
  • UE 13 – Communication professionnelle : L’UE change de nom et l’accent est mis sur la veille et la communication professionnelle